Photographe : Adrian Diamzon | Lieu : Ottawa | Styliste : Jade Jehle | Jupe : Zara, Haut : Forever 21, Souliers : Aldo

par Jade Jehle, directrice artistique et blogueuse

« Une tulipe ne cherche pas à impressionner qui que ce soit. Il n’y a aucun mal à être différente d’une rose. Ce n’est pas nécessaire, elle est simplement différente. Et il y a de la place dans le jardin pour chaque fleur. Vous n’êtes pas obliger de lutter pour rendre votre visage différent de celui des autres sur terre, il l’est par nature. Vous êtes unique parce que vous avez été créé ainsi. » – Marianne Williamson

Je suis tombé sur cette citation inspirante peu de temps avant le début du Festival des tulipes à Ottawa, et j’ai tout de suite su que je ne voulais pas manquer l’édition de cette année, le paysage coloré et dynamique qu’offre Ottawa chaque an, mi-mai. La preuve que je suis une canadienne typique: je m’assure toujours de passer dans le coin, chaque an, pour une petite visite au festival des tulipes.

D’une part, c’est toujours une tradition pour mes amies et moi de fréquenter la belle ville d’Ottawa à la mi-mai, d’assister à ce festival et de manger dans l’un des restaurants du bord de l’eau.

D’un autre côté, c’est aussi une célébration internationale qui débuta en 1953 grâce à Malak Karsh, photographe renommé qui avait fait la suggestion à la Chambre de commerce d’Ottawa au début des années 1950. En fait, le Canada (ainsi que 26 autres pays) fait partie de la société mondiale des tulipes (World Tulip Society) et de la fondation internationale des jardins et de la paix (International Peace Garden Foundation). 

Symbolisant la paix et l’amitié, ce festival attire un nombre important de touristes dans notre capitale nationale (je me sentais comme une minorité parmi la foule!) et, soyons réalistes, crée des tonnes de belles opportunités de photos 😉 

Pour cette occasion, j’ai porté mon ensemble business printemps favori : une chemise fluide à manches longues rose pâle pour équilibrer avec ma jupe plus ajustée, qui peut être portée à l’avant comme sur les photos ou avec la fente de côté si vous le souhaitez, pour un changement ! 

L’accent est mis sur les chaussures, une paire de sandales avec un talon généreux, et des lacets qui peuvent être serrés et même enroulés autour de la cheville au lieu de les garder longs, bouclés comme je les porte. Comme ils ne sont plus disponibles, je vous ai donné mes suggestions préférées, ainsi que des styles les plus semblables ci-dessous !