Photographe : Davone Phongsa | MUA : Lory Danaraso | Styliste : Marie-Claude Boisvert

Lieu : Old Boucherville | Robe : Armani Exchange

Vogue l’appelle « USD », ou Ultimate Summer Dress, c’est-à-dire la robe d’été par excellence. Il s’agit de cette robe que nous aimons tant, qui est à la fois confortable et ajustée sans être étouffante, qui est fabriquée d’un matiérel léger, idéale pour les jours de 30 degrés Celsius et plus. Dans mon cas, puisque je travaille dans un environnement plutôt décontracté, c’est un passe-partout qu’on peut aussi nommé « casual-chic », une longue robe qui me gardera aussi au frais lors de cette chaude saison. ☺️

 

La robe d’été tient une place importante dans l’histoire de la mode, même lors d’événements politiques plus récents : la jeune femme afro-américaine portant une robe estivale tout en faisant face à une armée de policiers armés il y a quelques années en Louisiane, à Baton Rouge. La photo de cet événement prise par le New York Times représente bien la bifurcation violente de la société contemporaine.

 

 

N’oublions pas Elizabeth Eckford, l’une des premières étudiantes afro-américaines en 1957 en Arkansas. L’image capturé de ce moment historique montre la jeune Elizabeth vêtue d’une magnifique robe d’été qui marche en avant d’une foule d’étudiants de race blanche qui lui crient des insultes, ne voulant pas accepter la présence d’afro-américains dans leur école réservée aux blancs… un autre épisode significatif dans le mouvement américain des droits civiques.

 

Quand on regarde la sémiotique des robes, c’est-à-dire son symbolisme et ses signes linguistiques (signes qui ne sont pas limités à la langue seulement!), la robe a toujours tenu une position forte. Ce type de vêtement très féminin n’est pas seulement synonyme de différenciation sexuelle, c’est aussi un classique tel que décrit par la psychologue clinicienne Dr. Jennifer Baumgartner dans un récent article sur ce que les vêtements disent vraiment sur les individus, publié par Forbes. Elle explique que la robe est un vêtement efficace et classique qui a fait ses preuves au fil du temps et de l’histoire.

Pour conclure, je veux mentioner qu’Armani Exchange offre présentement des rabais de 50% sur leurs robes. La mienne se retrouve ici, et j’ai déniché une autre de leur robe très semblable, mais encore plus flyée – jetez-y un coup d’œil !

P.S. Voici notre équipe de feu !

De gauche à droite : Matt Ayotte, photographe principal d’H&B, Véro Demers, blogueuse scientifique, et bien sûr MC, éditrice en chef !