Photo : Matt Ayotte | Lieu : Café Finca| Styliste : Marie-Claude Boisvert
MC : veston et shorts de chez Reiss, Geneviève : pantalons de chez BCBG, haut de chez Club Monaco, Annabel : robe de chez Reiss

par Annabel McLaughlin et Geneviève Parent

Le sexe est partout. Tout le monde en parle, mais il reste que la majorité ne connaît pas encore le domaine de la sexologie. Cette discipline étudie la sexualité humaine dans une perspective interdisciplinaire, en incluant les aspects biologiques, physiques, psychologiques et cognitifs.

Nous-mêmes, Annabel et Geneviève, deux étudiantes à la maîtrise clinique en sexologie, on ne compte plus les fois où l’on s’est fait demander ce que faisait un sexologue. Sa formation est concentrée sur la compréhension du comportement et du développement sexuels de la personne visant l’amélioration, le maintien ou le rétablissement de la santé sexuelle.

Pour Annabel, les études à la maîtrise en sexologie représentent le privilège et l’accessibilité à la pratique de sexologue clinicienne et psychothérapeute. Les relations de couple, incluant des enjeux comme l’infidélité et le désir, ainsi que les dysfonctions sexuelles, sont des thématiques chéries.

Comment fonctionne l’ovulation ? Quels sont les critères d’une éjaculation prématurée ? Comment expliquer les fluctuations de la libido ? Peut-on transmettre une ITSS par la salive ? Lors d’un stage en milieu scolaire, une adolescente lui avait demandé si la pilule contraceptive devait être prise juste avant un rapport sexuel, comme on le ferait avec un ibuprofène pour chasser un mal de tête.

Encore en 2018, plusieurs interrogations liées à la sexualité persistent. La fréquence et la persistance de questions venant des jeunes, et moins jeunes, renforce le besoin d’éducation sexuelle.

Le style vestimentaire d’Annabel est classique et féminin. Cette Robe est de Reiss.

Pour Geneviève, son parcours académique atypique n’est pas sans passion pour le domaine entourant la sexualité. Détentrice d’un baccalauréat en psychologie et présentement à la maîtrise en sexologie clinique, il va sans dire que le désir d’aider les autres est sa motivation première. La sexualité étant la sphère la plus intime de chacun, elle se sent choyée de pouvoir partager et accompagner les gens dans ce domaine de leur vie. Les dysfonctions sexuelles et les problématiques conjugales sont ses principaux champs d’intérêt pour sa future carrière.

Son expérience de travail auprès de femmes et enfants victimes de violence conjugale a renforcé son désir d’aider les personnes vivant des moments difficiles tout en faisant la promotion d’une santé sexuelle, partie intégrante du bien-être global.

Le style vestimentaire de Geneviève est urbain et coloré. Un peu plus décontractée ce pantalon est de BCBG et ce top de chez Club Monaco.

En bref, de nombreux éléments ont motivé notre intérêt pour la sexologie, et encore plus pour la création du compte Instagram SexoMcLove. À l’ère des réseaux sociaux, cette plateforme semblait la plus adaptée pour diffuser du contenu sexologique. On souhaite aider et éduquer les gens quant à la sexualité, une partie si intime et personnelle. C’est pourquoi nous avons décidé avec plaisir de nous joindre à l’équipe de Heels and Brains afin d’écrire des articles sexologiques. Le viol dans les relations amoureuses, l’éjaculation prématurée, la masturbation féminine et la contraception sont des sujets d’articles à venir.

Avez-vous des idées ou des questions à nous partager ? Comme dirait Ru Paul « If you can’t love yourself, how in the hell you gonna love somebody else? »