Photo: Adrian Diamzon | Lieu: Marché de l’Ouest, Montreal | Styliste: Jade Jehle | Robe: Zara, Bottes: L’Intervalle, Sac à main: Coach

par Jade Jehle, Bloggeuse

Jeudi après-midi, pause soleil, fin octobre: je marche à travers un petit marché à proximité de mon bureau, où les fleures colorées et les produits locaux (bio en plus, wouhou!) se font nombreux. Les rayons de soleil de fin de saison ajoutent encore quelques taches de rousseur sur mes joues, je me sens tout simplement bien dans ma robe rouge de chez Zara. Quoi demander de plus?!

Mais ce qui m’importe le plus, c’est ce que je peux me procurer ici, dans ce petit paradis: les fermiers sont présents pour parler aux clients de la provenance et la qualité des fruits et légumes. La réalité est la suivante: les gains à court terme de l’agriculture dite conventionnelle de nos jours (c.-à-d. des prix moins élevés dans tous ces grands magasins) réduisent en fait nos chances de retourner aux méthodes biologiques, et pour quelqu’un comme moi, c’est important!

L’évolution de l’agriculture plus propre et saine est toutefois en croissance, à ma propre surprise: les dernières données montrent que 56% des consommateurs canadiens achetaient des produits biologiques à chaque semaine en 2016, et maintenant 66% pour l’année en cours.

Un peu de matière à faire réflechir, et mes conseils d’amie pour avoir la conscience plus claire à ce sujet:

  • achetez localement,
  • achetez selon les saisons pour éviter les fluctuations de prix exagérées,
  • ne vous gênez pas à faire des provisions au courant de l’année: saviez-vous que du maïs fraichement cueillis ainsi que des avocats mûrs pouvaient aller au frigo?!
  • les aliments « naturels » ne sont pas biologiques – la certification fait une grande différence,
  • Apprenez à connaître les aliments qui n’ont pas besoin d’être certifiés biologiques pour ne pas contenir de pesticides et produits chimiques! Je laisse notre bon ami Google vous indiquer les produits qui poussent sans produits nuisants pour la santé… une panoplie d’articles à lire à ce sujet 🙂

Même si cette belle robe Zara est en rupture de stock, j’ai soigneusement sélectionné des modèles semblables pour vous faire « flasher » en cette saison aux tons rouge-bourgogne… Leurs prix sont surtout très convenables!